A noter !

Départ des promenades du coin de la rue de Ganay et du boulevard du Maréchal Lyautey à Milly le mercredi à 14 heures toute l'année et le lundi à 14 heures également, mais uniquement de mars à octobre (hors période de chasse).
Si nous en avons la possibilité, nous ferons du covoiturage pour varier les points de départ.

Pour nous contacter :
promenonsnousdans@gmail.com
Catherine Legendre : 06 11 20 15 05
Arlette Weber : 06 85 15 46 82

Si vous aussi avez des photos de la forêt de Fontainebleau (paysages, flore, faune) particulièrement jolies, drôles ou insolites que vous aimeriez partager, envoyez-les nous et nous les publierons pour que chacun-e puisse les admirer en cliquant ici

Au cours de nos promenades, nous avons essayé d'identifier la flore particulièrement riche que nous avons pu rencontrer. Retrouvez-la ici.

Et pour en savoir un peu plus sur ce qui se passe dans la forêt domaniale...

La Mare à Piat

Il fait très chaud, il est décidé d'aller se rafraîchir à la Mare à Piat. Covoiturage donc, pour stationner face à la route Tournante de Cuvier Châtillon (sur la Route Ronde direction Melun) :

 Après avoir traversé la D142, nous admirons le paysage, loin des voitures :

Phalangère à fleurs de lys





Bien sûr, il y a aussi des papillons, ici l'azuré des nerpruns

Nous débouchons sur la Mare à Piat couverte de magnifiques nénuphars en fleur. Il y a aussi beaucoup de grenouilles, mais les malignes plongent à mon approche :


                               
Nous suivons maintenant le sentier bleu "Dénécourt", pour une promenade ombragée ...
                        
Ce superbe Tabac d'Espagne, un tantinet cabotin, tourne sur lui-même pour présenter à l'appareil photo son plus beau profil !
     

              





Après la Mare à Piat, moins spectaculaire, la Mare aux Canards, en voie d'assèchement :

 Par moments, le chemin est un peu raide, mais avec de la bonne volonté et de l'entraide, ce n'est pas un souci !
                              
                       

                                         
 Ce Myrtil tient, lui aussi, à être à son avantage sur la photo : il ouvre et ferme ses ailes pour se faire admirer ...
                                

     



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire