A noter !

Départ des promenades du coin de la rue de Ganay et du boulevard du Maréchal Lyautey à Milly le mercredi à 14 heures toute l'année et le lundi à 14 heures également, mais uniquement de mars à octobre (hors période de chasse).
Si nous en avons la possibilité, nous ferons du covoiturage pour varier les points de départ.

Pour nous contacter :
promenonsnousdans@gmail.com
Catherine Legendre : 06 11 20 15 05
Arlette Weber : 06 85 15 46 82

Si vous aussi avez des photos de la forêt de Fontainebleau (paysages, flore, faune) particulièrement jolies, drôles ou insolites que vous aimeriez partager, envoyez-les nous et nous les publierons pour que chacun-e puisse les admirer en cliquant ici

Au cours de nos promenades, nous avons essayé d'identifier la flore particulièrement riche que nous avons pu rencontrer. Retrouvez-la ici.

Et pour en savoir un peu plus sur ce qui se passe dans la forêt domaniale...

De Milly à Coquibus à Sablonel

Il fait un peu moins chaud, nous partons à pied par le chemin de Milly à Coquibus. Première rencontre, cette drôle de chenille, qui deviendra ce papillon, La Pudibonde :






C'est tout droit jusqu'au parking de la Gorge à Véron.









Sur les bords du chemin, quelques fleurs, des linaires ...







et donc des papillons, azuré des nerpruns












ou ce citron, sur l'envers puis sur l'endroit !
      Tout de suite à droite, le chemin des Grands Longs Vaux ...
                      
                                          







 Ici, seulement de rares épervières en ombelle :
                                     

                                               
                   
A droite, nous suivrons le sentier qui traverse la platière de la Roche Feuilletée
           









Dans la clairière aux châtaigniers, les arbres sont en or !







Très surprenant, cet espace de mousse verte toute douce, indifférente à la sécheresse ambiante





Après la mare (asséchée), à gauche le sentier dit "du lilas" nous permet de redescendre jusqu'au chemin de Rumont


   Pause (à l'ombre !)

                       
Chemin de Rumont : à suivre, sur la gauche, jusqu'au chemin de Sablonel que nous prenons à droite, et Milly est au bout !
                      
Les fusains qui bordent le chemin n'ont plus une feuille. Seuls quelques "bonnets d'évêques" un peu grillés se balancent au bout des branches.
                         
Ici, ce sont les fleurs des mauves qui colorent les bords du chemin :


La Feuillardière

Toujours très chaud, nous choisissons de covoiturer jusqu'au parking de La Feuillardière, pour une promenade à l'ombre








Sur le bord du chemin, encore quelques fleurs, des vipérines notamment






 ... et des papillons, ici un Tircis
Après le chemin de La Borne à l'Enfant, celui de La Charme qui passe sur l'aqueduc de La Vanne. Ici, difficiles à voir dans les hautes herbes, de délicates scilles d'automne :
A droite, le chemin de la Gorge aux Châts monte jusqu'à la platière puis, à gauche, le chemin de la Platière nous mène jusqu'au sentier Denecourt :





Ici, tout est brûlé par le soleil et le manque d'eau.













Le bon côté, c'est que le vert des sauterelles tranche vraiment ! Et on peut voir clairement la différence de longueur d'antennes entre sauterelle et criquet...


                          

                                         

                               





 Sous ce châtaignier, le rocher présente une alcôve avec un siège, idéal pour un moment de lecture tranquille !







Ces troncs d'arbres nous tendent les bras : voilà l'endroit rêvé pour échanger en s'hydratant avant de repartir par le chemin de La Charme.



                      

Sur le chemin du Nid d'Aigle

La chaleur est toujours aussi pesante, les Promeneuses choisissent de faire une courte promenade à l'ombre, covoiturage jusqu'au parking de La Boulignère.





Pour rester à l'ombre, nous prenons ensuite à droite jusqu'au chemin de Rumont








Les prunelles (épines noires) sont mûres, les cenelles (fruits de l'aubépine) aussi. Si ces dernières sont plutôt fades quand on les consomme crues, on peut en mettre dans des gâteaux, elles donnent un petit goût d'amande ...
     
A gauche, le chemin de Rumont ...
                                  
                          

 .






  ... nous emmène jusqu'au banc, pour une première pause à l'ombre toujours ...









Puis on repart en suivant le chemin du Nid d'Aigle








Sur le côté du chemin, qu'est-ce qui attire notre attention ?






Mais oui, c'est un "blob" !








Après une seconde pause en haut de la côte, demi-tour pour rentrer.